La fraude dans les services financiers mobiles 

MSC, Novembre 2012

Comme pour tout autre service financier, la mise en place de services financiers mobiles ne va pas sans risques ni difficultés. Ce rapport s’intéresse à la fraude dans la distribution des services financiers mobiles.

Pourquoi étudier la fraude dans les services financiers mobiles ?

  • L’étude de la fraude aide les prestataires de services financiers mobiles à anticiper le cycle de développement de la fraude, qui est étroitement lié au cycle de développement des services : on observe différents types de fraude aux différentes phases de développement des services. L’étude permettra aux parties prenantes de mieux comprendre la nature des interventions nécessaires pour lutter contre le risque de fraude.
  • L’étude devrait contribuer à réduire le coût de ces interventions en permettant aux nouveaux opérateurs de bénéficier des enseignements provenant d’opérateurs plus anciens et plus expérimentés. Il convient de noter que les premiers opérateurs de services financiers mobiles ont bénéficié des enseignements du secteur des services financiers, des paiements et des télécommunications, ce qui leur a permis de mieux gérer les risques initiaux.
  • Une meilleure connaissance de la fraude permet de mieux évaluer les investissements nécessaires pour y répondre. Ceux-ci comprennent les investissements en capital, le développement des plateformes, les ressources humaines et le renforcement des capacités. Ces coûts seront assumés par différentes parties prenantes, comprenant, entre autres, les régulateurs, les opérateurs, les agents et les agences de sécurité.