Les institutions de microfinance (IMF) du Bangladesh ont besoin de se réinventer pour mieux servir les femmes

Les conclusions que nous analysons dans cet article proviennent d’une étude menée par MSC pour évaluer la centralité de la sexospécificité dans les produits actuellement offerts par les services financiers digitaux au Bangladesh. Nous constatons que ce que nous appelons « l’espace financier individuel » (EFI) est un facteur déterminant dans l’utilisation des services financiers digitaux par les femmes. Cet espace est tridimensionnel défini par trois facteurs : aspect pratique, motivation et volume ou fréquence du besoin d’utilisation des services financiers digitaux. Les femmes qui franchissent les seuils de chacune de ces dimensions utilisent volontairement et régulièrement les services financiers digitaux.