Ouvrir des opportunités de croissance pour les MPME dans un monde post-COVID

La numérisation n’est pas seulement une question de technologie, mais aussi une nouvelle façon de faire des affaires qui inclut le développement de modèles commerciaux agiles s’adaptant à un environnement changeant.  Les MPME sont l’épine dorsale de l’économie africaine et représentent 90 % de l’ensemble des entreprises.  Rappelons que 60 % des emplois se trouvent dans l’économie informelle, principalement dans les MPME.  Mais les MPME sont confrontées à de réelles contraintes dues à leurs compétences commerciales, à leurs budgets limités et à leur faible culture numérique.  Des recherches récentes ont montré que l’adoption de services financiers mobiles réduit la taille du secteur informel jusqu’à 4,3 points de pourcentage du produit intérieur brut (PIB). Le parcours de transformation numérique des MPME indique que beaucoup d’entre elles en sont encore qu’à leur début, car elles n’ont pas connaissance des outils ou des services qui pourraient leur être utiles.  Dans notre récente étude sur les MPME au Sénégal, malgré le fait que de nombreuses entreprises disposent de comptes d’argent mobile, ces comptes sont principalement utilisés pour des transactions personnelles. Le passage de l’argent liquide au numérique favorise la productivité et la rentabilité en réduisant les coûts opérationnels et en rendant les transactions commerciales moins chères, plus fluides et plus sûres.  La sensibilisation ne suffit pas, car les prestataires de services financiers numériques (SFN) doivent également renforcer leurs capacités par des moyens accessibles et abordables, liés à un soutien financier. Si l’écosystème, les politiques et l’environnement réglementaire étaient appropriés, les microentreprises pourraient bénéficier des mêmes opportunités que les petites et moyennes entreprises pour les aider dans leur parcours de transformation.

Les réseaux d’agents, maillon indispensable à l’inclusion financière du dernier kilomètre

La pandémie  de la Covid-19 a impacté tous les secteurs d’activité. Les agents d’argent mobile n’y ont pas échappé. Les mesures sanitaires prises à cet effet n’ont pas empêché le ralentissement des activités.
Pourtant; les agents d’argent mobile sont primordiaux pour accéder aux personnes du dernier kilomètre et améliorer l’inclusion financière. Il est indispensable de les intégrer dans votre modèle d’affaire.

Rencontre avec Olivia-Kelly Lonkeu, « Policy and Digital ecosystem Specialist » au sein de l’UNCDF

Dans le cadre de la journée internationale de la femme, l’occasion nous est offerte de parler de l’inclusion financière des femmes en Afrique Centrale, un sujet d’actualité qui est directement rattaché à l’autonomisation économique des femmes. Et pour le faire ce jour, nous sommes très enchantés de recevoir Mme Olivia-Kelly Lonkeu qui est « Policy and Digital ecosystem Specialist » au Fonds d’équipement des Nations Unies (FENU/UNCDF) au sein du bureau de l’Afrique de l’Ouest et centrale.