Riskcovry : l’assurance prête à l’emploi

Ce blog retrace le parcours de Riskcovry, une InsurTech basée en Inde, qui propose des contrats d’assurance personnalisés par le biais de son portail Internet pour les segments à faible et moyen revenu. Il fait partie d’une série d’articles consacrés à des FinTech prometteuses qui sont source de changement au sein des communautés défavorisées. Il examine également les opportunités saisies par Riskcovry suite à la pandémie de COVID-19.

Connecter l’Inde à Bharat grâce aux prêts P2P

Ce blog retrace le parcours de RupeeCircle, une plateforme digitale qui met en contact des emprunteurs solvables avec des investisseurs. Il fait partie d’une série d’articles consacrés à des FinTech prometteuses qui sont source de changement au sein des communautés défavorisées. Il examine également comment RupeeCircle fait face à la pandémie de COVID-19.

La FinTech face à la crise – 1ère partie : les difficultés rencontrées par les entreprises FinTech des marchés émergents pendant la pandémie de COVID-19

Cet article évoque les difficultés et les opportunités engendrées par la pandémie de COVID-19, tant pour les FinTechs de petite taille que pour celles qui sont déjà bien établies, en particulier sur les marchés émergents. Il sera suivi d’un second article, dans lequel nous évoquerons la manière dont ces FinTechs s’efforcent de relever ces défis sans précédent.

Le paysage FinTech Ivoirien

Les FinTechs inclusives catalysent l’inclusion financière en offrant des produits et des services pratiques et faciles d’utilisation. Elles représentent un nouveau paradigme pour les stratégies de conception et de mise en œuvre de l’inclusion financière. Elles sont également source de nouveaux défis.

Les facteurs clés de succès pour que les FinTechs stimulent l’inclusion financière en Côte d’Ivoire sont une innovation produit adaptée aux besoins des clients et la réduction des barrières réglementaires.

Le paysage FinTech Malien

MSC a recueilli les réponses à une enquête qualitative réalisée auprès de participantes à des groupes d’entraide représentant différentes tranches d’âge, comprenant des jeunes (18 à 29 ans), des femmes d’âge moyen (29+ à 45 ans) et des femmes plus âgées (45+ ans). Des différences ont été identifiées en fonction des tranches d’âge. Les jeunes membres des groupes d’entraide se distinguent par leur optimisme et leur volonté de rechercher de nouvelles opportunités. Elles sont plus enthousiastes à l’idée d’explorer de nouvelles opportunités et ont accès aux technologies digitales qui les exposent à de multiples sources d’information.

Le paysage FinTech de la RDC

MSC a recueilli les réponses à une enquête qualitative réalisée auprès de participantes à des groupes d’entraide représentant différentes tranches d’âge, comprenant des jeunes (18 à 29 ans), des femmes d’âge moyen (29+ à 45 ans) et des femmes plus âgées (45+ ans). Des différences ont été identifiées en fonction des tranches d’âge. Les jeunes membres des groupes d’entraide se distinguent par leur optimisme et leur volonté de rechercher de nouvelles opportunités. Elles sont plus enthousiastes à l’idée d’explorer de nouvelles opportunités et ont accès aux technologies digitales qui les exposent à de multiples sources d’information.

Le paysage FinTech Sénégalais

MSC a recueilli les réponses à une enquête qualitative réalisée auprès de participantes à des groupes d’entraide représentant différentes tranches d’âge, comprenant des jeunes (18 à 29 ans), des femmes d’âge moyen (29+ à 45 ans) et des femmes plus âgées (45+ ans). Des différences ont été identifiées en fonction des tranches d’âge. Les jeunes membres des groupes d’entraide se distinguent par leur optimisme et leur volonté de rechercher de nouvelles opportunités. Elles sont plus enthousiastes à l’idée d’explorer de nouvelles opportunités et ont accès aux technologies digitales qui les exposent à de multiples sources d’information.

Le paysage FinTech Togolais

MSC a recueilli les réponses à une enquête qualitative réalisée auprès de participantes à des groupes d’entraide représentant différentes tranches d’âge, comprenant des jeunes (18 à 29 ans), des femmes d’âge moyen (29+ à 45 ans) et des femmes plus âgées (45+ ans). Des différences ont été identifiées en fonction des tranches d’âge. Les jeunes membres des groupes d’entraide se distinguent par leur optimisme et leur volonté de rechercher de nouvelles opportunités. Elles sont plus enthousiastes à l’idée d’explorer de nouvelles opportunités et ont accès aux technologies digitales qui les exposent à de multiples sources d’information.