L’approche de suivi du parcours de l’argent : Un outil stratégique efficace pour les services financiers digitaux (Partie 1)

Que devez-vous faire (en tant qu’institution) pour avoir accès à une part plus importante de la bourse de vos clients ? Comment pouvez-vous dominer le marché de manière durable ? En réfléchissant à leur stratégie, toutes les institutions essaient de répondre à ces questions fondamentales sous une forme ou sous une autre (tout en étant un peu plus spécifiques et contextuelles). Ce blog en deux parties présente le cadre de MSC pour aider les institutions à répondre à ces questions.

La formation des agents de services bancaires électroniques et mobiles : qu’est-ce qu’il manque ?

Les programmes de formation d’agents n’arrivent pas toujours à répondre aux attentes ; les participants disent que les contenus ne sont pas appropriés et que les méthodes de formations sont inadaptées. Cet article examine les raisons de ce feedback négatif, le profil des agents et les nouveaux domaines à prendre en compte dans les programmes de formation d’agents.

La transformation digitale : Quatre opportunités et trois menaces pour les institutions financières traditionnelles

Alors que les prestataires de services financiers acceptent de plus en plus la transformation digitale, nous sommes à un tournant décisif pour l’inclusion financière, voire sociale. La révolution digitale est déjà en marche et nos décisions détermineront maintenant si nous créons une fracture digitale entre les plus riches et les pauvres – ou si nous créons des économies et des sociétés vraiment inclusives. La technologie offre au secteur des services financiers quatre énormes opportunités – mais aussi trois menaces importantes.

L’assurance par l’intermédiaire d’agents bancaires : comment la réaliser ?

L’utilisation d’agents bancaires dans l’externalisation de l’assurance est de plus en plus répandue et bien que l’on puisse comprendre la raison d’un tel enthousiasme, on ne peut pas non plus en ignorer les défis. Dans notre article précédent, nous avons soutenu que pour surmonter ces défis il est impératif de procéder à une certaine planification en ce qui concerne le produit et le canal. Dans cet article nous détaillons les stratégies de planification dans le cadre de ces deux éléments.

L’hiver approche : Gérer l’assaut du digital

Dans le blog précédent de cette série, nous avons abordé la question de la nature changeante du secteur des services financiers. Nous avons aussi évoqué l’’impact de la perturbation digitale sur les institutions financières traditionnelles. Dans ce blog, nous examinons la manière dont les opérateurs historiques peuvent provoquer une transformation digitale afin d’utiliser le pouvoir perturbateur de la technologie et de l’innovation.

Se défaire des mythes sur l’éducation financière

Développer les connaissances et les compétences des gens n’est pas chose aisée. Si l’accès à l’information peut poser les fondements des connaissances de base, l’accès aux produits et leur utilisation régulière aident à développer à la fois les connaissances et les compétences. En même temps, la transmission des connaissances ne peut à elle seule garantir qu’elles seront conservées et mises en pratique. Il faut du temps pour acquérir des connaissances et des compétences et (du moins au début) le soutien du prestataire de services financiers dans le processus d’apprentissage peut s’avérer crucial. Cet article permet de mieux saisir les rudiments du lancement d’un programme d’éducation financière.

Les composantes essentielles d’un programme d’éducation financière efficace

Désillusionnés par les résultats des approches traditionnelles de l’éducation financière nous avons décidé de tester une approche alternative d’éducation financière qui joue un role central dans les objectifs sociaux et commerciaux des prestataires de services financiers plutôt que d’être en marge de leur orientation stratégique. Notre conception du programme était fondée sur quatre piliers, qui peuvent être considérés comme les composants essentiels de tout programme d’éducation financière, à savoir : 1. des attentes claires en ce qui concerne les objectifs et les résultats ; 2. une conception de messages intelligents qui fournissent des informations et font appel à l’émotion du client ; 3. la rentabilité et la flexibilité grâce à l’intégration des outils AFE dans le processus opérationnel de l’IMF ; et 4. la création d’un environnement favorable à l’éducation financière.

Le portefeuille électronique pour les utilisateurs oraux

« L’utilisabilité » (facilité d’utilisation) des portefeuilles électroniques est une dimension qui a été largement négligée jusqu’à présent et mérite d’entre examinée sans délai. MSC et My Oral Village ont constaté que la question d’utilisabilité est également un problème majeur dans le secteur des portefeuilles électroniques. Les utilisateurs oraux ne devraient pas être protégés du monde alphabétisé étant donné la nécessité pour eux de s’y adapter.