Les principales stratégies bancaires de pénétration du segment des MPME au Kenya

Pour développer leur activité de prêts aux MPME en volume et en montant, les institutions financières ont besoin d’une stratégie MPME clairement définie. Le développement des financements destinés aux MPME passe par l’intégration de services financiers digitaux aux canaux de distribution. L’enseigne des institutions financières doit trouver un écho chez les MPME. La conception des produits doit tenir compte du comportement financier des MPME.

Les services financiers destinés aux MPME en Ouganda : état des lieux et opportunités pour les institutions financières

Les MPME représentent 75 % du produit intérieur brut de l’Ouganda. Près de 70 % des MPME ougandaises ont des besoins de crédit non satisfaits. Pour apporter un soutien adéquat aux MPME, les institutions financières doivent repenser leurs stratégies tarifaires, améliorer leur efficacité, innover dans leurs circuits de distribution et concevoir des produits/services centrés sur le client.

Le contact humain : un prérequis au développement de la finance digitale

Après plusieurs années de développement du secteur de la finance digitale, il semble que nous soyons prêts à évoluer vers des services plus sophistiqués. Cependant, compte tenu des modèles commerciaux développés par les télécoms encourageant le court-circuitage des réseaux d’agents, il se peut que seules les banques et les institutions de microfinance, qui lentement mais sûrement investissent judicieusement dans le contact humain, soient en mesure de créer la confiance nécessaire.

Conception de grilles de notation de crédit pour le financement des MPME

Les MPME jouent un rôle crucial dans la promotion du développement économique dans le monde. Cependant, elles se heurtent au défi majeur du manque d’accès au financement. Les institutions financières sont réticentes à financer les MPME, ce qu’elles expliquent par plusieurs raisons, notamment le manque d’informations financières fiables, la mauvaise tenue des registres financiers et l’absence d’antécédents en matière de crédit. Étant donné le potentiel du secteur des MPME, il est donc essentiel de développer des modèles de risque simples et efficaces qui vont au-delà des états financiers contrôlés.

Service à la clientèle par les centres d’appel

Cet article présente le rôle des centres d’appel dans la communication avec les clients ciblés par les initiatives d’inclusion financière, ainsi que les enseignements et les défis liés à la mise en place et à la gestion de ces centres d’appel. Au fur et à mesure que les initiatives d’inclusion financière gagneront en maturité et que la concurrence s’intensifiera, les centres d’appel destinés à soutenir le service à la clientèle deviendront des facteurs de différenciation essentiels. Il n’est pas déraisonnable d’affirmer en effet qu’un centre d’appel de qualité est indispensable pour instaurer la confiance dans les systèmes bancaires électroniques et mobiles émergents.

Le processus systématique de développement du produit

MicroSave promeut une approche systématique pour le développement du produit qui est conçue de manière à réduire au minimum les risques associés à cette tâche complexe. L’approche cherche à maximiser l’information que les Institutions de Microfinance (IMF) peuvent gagner à chaque étape avant de passer à l’étape suivante – optimisant ainsi le produit pour les clients sur le marché et pour l’institution qui offre ce produit.

Programmes d’incitation du personnel

Des programmes d’incitation du personnel bien conçus peuvent avoir des effets positifs et puissants sur la productivité, l’efficacité et la qualité des opérations des institutions financières. Ces effets bénéfiques ont été signalés par les clients de MicroSave qui ont mis en place des programmes d’incitation du personnel.

Surmonter les obstacles pour élargir son marché : l’offre de crédit aux micro et petites entreprises

L’introduction de services de crédit aux MPE est souvent une étape importante dans la mise en place d’une offre de microcrédit davantage orientée marché (c’est-à-dire centrée sur le client). Cet article traite des avantages de l’offre de crédit aux MPE, de sa clientèle cible et des défis que les IMF doivent relever dans le développement du produit.

L’unique défi majeur de la microfinance

La formation et le renforcement des capacités restent l’unique défi majeur de la microfinance. Les dirigeants des institutions de microfinance (IMF) indiquent qu’il est difficile de trouver de la main-d’œuvre qualifiée que ce soit au niveau des employés ou de la direction. En conséquence, ils sont contraints de recourir à des méthodes et des infrastructures de formations internes ad hoc qui ne leur procurent pas le professionnalisme et les compétences dont ils ont besoin pour mettre en place des institutions financières solides et efficaces.